La Mu’tazila dans l’Histoire et la Pensée islamiques

La Mu’tazila était un courant de pensée qui a prospéré en Irak au IIIe / IXe siècle, mais dont les influences créatives se sont poursuivies au moins jusqu’au XIIe siècle. Il a joué un rôle fondamental dans l’histoire et la pensée islamiques, en particulier au début de la période où il est devenu la théologie d’État sous le calife abbasside al‐Ma’mun. La Mu’tazila a développé un type de rationalisme, en partie influencé par la philosophie grecque, basé autour de trois principes fondamentaux: l’unité et la justice de Dieu, la liberté d’action humaine et la création du Coran. Au cours de l’histoire de la pensée islamique, ces idées ont été contestées puis abandonnées au nom d’une orthodoxie qui a trouvé son expression notamment dans l’ash’arisme. Malgré cette crise, la Mu’tazila a survécu dans la pensée islamique, surtout en ce qui concerne la théologie chiite. Dans les temps modernes, il a connu un renouveau, à un moment où l’évolution de l’histoire islamique a été obligée de se confronter au monde moderne. De nombreux penseurs islamiques contemporains se sont tournés vers le rationalisme de la Mu’tazila et ses principes pour tenter de donner une nouvelle vie à la pensée islamique, cherchant à l’équiper pour faire face aux défis de l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.