« M. CIAA » sera intronisé au Temple de la renommée – The Suffolk News-Herald | The Suffolk News-Herald

 M. CIAA, Abraham Mitchell, devrait être intronisé à la Central Intercollegiate Athletic Association en février. Il est représenté recevant un prix de la conférence athlétique en 2012 des mains du Dr Mickey Burhim, à gauche, président de l'Université d'État Bowie et président du conseil d'administration de la CIAA, et de Peggy Davis, à droite, commissaire par intérim de la CIAA.

M. Abraham Mitchell, de la CIAA, devrait être intronisé à la Central Intercollegiate Athletic Association en février. Il est représenté recevant un prix de la conférence athlétique en 2012 des mains du Dr Mickey Burhim, à gauche, président de l’Université d’État Bowie et président du conseil d’administration de la CIAA, et de Peggy Davis, à droite, commissaire par intérim de la CIAA.

Abraham Mitchell, du Suffolk, réfléchit déjà aux fils à la mode qu’il portera le 1er février. 26.

C’est le jour où il est intronisé au John B. McLendon Jr. Hall of Fame de la Central Intercollegiate Athletic Association lors du tournoi annuel de basket-ball masculin de l’association.

« C’était vraiment excitant », a déclaré Mitchell.  » J’ai failli être sous le choc. »

C’est tout un accomplissement pour quelqu’un qui n’a jamais pratiqué de sport universitaire et qui n’a même pas fréquenté une école membre de la CIAA.

Mais il est peut-être l’une des figures les plus connues du sport de la CIAA en raison de sa tradition d’assister aux matchs de basket-ball, en particulier au tournoi, et de porter une tenue chic aux couleurs de chaque école.

« Je ne prends pas parti », a déclaré Mitchell. « Cela ne fait aucune différence qui gagne le match. Je suis pour les deux équipes. Je le fais juste pour le plaisir et l’excitation. »

 Abraham Mitchell, à gauche, devrait être intronisé au Temple de la renommée John B. McLendon Jr. de la Central Intercollegiate Athletic Association en février. Son neveu, Peter Mitchell, à droite, a incité son oncle à soutenir CIAA sports lorsqu'il jouait au basket-ball universitaire.

Abraham Mitchell, à gauche, devrait être intronisé dans le John B. McLendon Jr. Temple de la renommée de la Central Intercollegiate Athletic Association en février. Son neveu, Peter Mitchell, à droite, a incité son oncle à soutenir CIAA sports lorsqu’il jouait au basket-ball universitaire.

Mitchell a commencé la tradition en 1970, lorsque son neveu fréquentait et jouait au basket-ball à l’Université d’État de Norfolk, qui était alors une école membre de la CIAA.

« C’est fascinant de savoir qu’ils les honorent « , a déclaré ce neveu, Peter Mitchell. « C’est tellement incroyable de voir cela se produire. Je n’ai jamais su que mon oncle serait M. CIAA. »

La routine de jeu traditionnelle de Mitchell présente les couleurs d’une école dans le jeu pendant la première mi-temps. Il travaille la foule, prenant des photos avec des fans jeunes et vieux. S’il a assez de temps, il peut se changer en tenue diverse jusqu’à la mi-temps, à quel moment il se change aux couleurs de l’autre école et travaille à nouveau la foule.

 » Au tournoi, je fais tomber la maison « , a-t-il déclaré.

Mitchell est également un favori de la foule lors des défilés locaux, changeant de vêtements dans une voiture aux vitres noircies et émergeant dans une toute nouvelle tenue à chaque pâté de maisons sous les acclamations de la foule.

Pour sa propre scolarité, Mitchell a fréquenté le Maryland State College, maintenant connu sous le nom de University of Maryland Eastern Shore, après avoir obtenu son diplôme du lycée Booker T. Washington. Il ne faisait pas de sport là-bas, cependant.

Il a ensuite servi dans l’armée américaine, stationné à Fort Monroe pendant environ deux ans. Il a également travaillé à la Base aérienne navale et comme chauffeur. Il travaille actuellement à temps partiel à la maison funéraire Crocker.

Mais il n’a jamais abandonné sa tradition du tournoi, et cela le sert bien.

Mitchell sera l’un des 10 intronisés au Temple de la renommée de la CIAA en février, aux côtés d’un entraîneur, de deux administrateurs et de six étudiants-athlètes. Ils rejoindront un groupe prestigieux de 264 personnes intronisées depuis la première promotion en 1967.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.